You are here: Home L'AUTRE RIVE Tunisie Questions société Criminalisation Zatla (Art. 52) Tunisie : #Baddel52, الحبس_لا# : Les internautes tunisiens s'engagent pour décriminaliser la consommation de stupéfiants

Tunisie : #Baddel52, الحبس_لا# : Les internautes tunisiens s'engagent pour décriminaliser la consommation de stupéfiants

Envoyer Imprimer PDF

Aucun texte alternatif disponible.

 

#Baddel52, الحبس_لا# : Les internautes tunisiens s'engagent pour décriminaliser la consommation de stupéfiants

Depuis 1992, plus de 120 000 citoyens et leurs familles ont vu leur vie basculer à cause d’un joint. D’innombrables jeunes ont arrêté leurs études, se sont retrouvés à côtoyer des criminels en prison et ont aujourd’hui un casier judiciaire entaché à jamais. Tout cela à cause d’une loi liberticide, instaurée par le régime Ben Ali, une loi utilisée comme outil de répression contre ses dissidents. Une loi qui est devenu de fait anticonstitutionnelle depuis 2014.

La loi 52 n’a résolu aucun des fléaux qu’elle prétend prévenir. Au contraire, depuis sa promulgation, le taux de consommation de stupéfiants n’a cessé d’augmenter, principalement chez les adolescents, et le trafic de drogues de se développer.

Des études récentes ont démontré que les lois répressives ne règlent ni le problème de la consommation ni celui de l’addiction. Elles ont plutôt des effets contraires et ne font qu’amplifier la vulnérabilité des victimes de cette loi. D’ailleurs, les pays ayant adopté une loi non répressive, comme les Pays-Bas, le Portugal, le Canada, et l’Uruguay, ont vu leurs taux de criminalité et de consommation se réduire de manière significative.

L’Etat tunisien n’a jamais mis les moyens nécessaires pour la prévention et la prise en charge des victimes de la consommation de stupéfiants ; il est resté dans un cercle vicieux de répression sans aucune mesure effective de lutte contre ces comportements addictifs.

Nous, citoyens, faisons appel au bon sens du gouvernement et des représentants du peuple, et leur demandons une approche moderne et pragmatique qui protège notre jeunesse, en phase avec nos valeurs démocratiques.

Nous demandons une loi intelligente qui ne criminalise pas nos enfants.

Non à la prison !

Adhérez, partagez!

https://www.facebook.com/habsla/posts/1703395053283799:0

http://www.huffpostmaghreb.com/2017/02/19/loi-52-tunisie_n_14857034.html?utm_hp_ref=tunisie

Mis à jour ( Lundi, 27 Février 2017 20:21 )  

actuellement en ligne

Nous avons 83 invités en ligne

Nos permanences

Juridique & discrimination
Mardi et jeudi
9h30 – 12h30 &
14h00 – 16h00


Permanence santé
Mardi et mercredi
9h30 – 12h30 &
14h00 – 16h00

23, rue du Maroc – 75019 Paris (métro : Stalingrad)
Tél : 01 40 34 18 15
Nous contacter, nous écrire
Page-Facebook

21 juin "Luth pour l'égalité"

Formation - Dublin 3 (vidéo)

L’image contient peut-être : 12 personnes

DUBLIN-III (1ère partie) (26 avril)

DUBLIN-III (2ème partie)

LES-DUBLINÉS-VERS-L-ITALIE (19 mai)

Cours de français

IMAGECOM (VIDÉO) COURS DE FRANÇAIS POUR RÉFUGIES

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes assises et intérieur

FTCR à la radio

IDD-Tunisie (3 juin 2016)

IMAGICOM (VIDÉO) une vidéo concernant le forum citoyen à Mahres et la création du réseau IDD organisé par FTCR et des associations membres

Afficher l'image d'origine

La Lettre de la FTCR.

Cartographie citoyenne

IVIM - Passeport 2016

Forum vieux migrants 2015

Statistics

Affiche le nombre de clics des articles : 1706454