You are here: Home Tunisien(ne)s à l'étranger Vie associative En Amérique du Nord Les Tunisien-nes à l'étranger : Nord American Tunisian Engineers Groupe (NATAG) Montréal

Les Tunisien-nes à l'étranger : Nord American Tunisian Engineers Groupe (NATAG) Montréal

Envoyer Imprimer PDF

Le 20 janvier 1961, le mémorable John F. Kennedy disait dans son discours inaugural « Ask not what your country can do for you-ask what you can do for your country ». La teneur de dévouement et d’abnégation de cette phrase phare est devenue un des principes directeurs qui animent la majorité de tunisiens après la révolution historique du 14 janvier 2011. La communauté tunisienne établie à l’étranger et particulièrement en Amérique du Nord était affectée par l’appel du devoir national envers la Tunisie nouvelle que nos martyrs ont pu ériger ses piliers avec leurs louables sacrifices. Dans ce contexte, un groupe d’universitaires, d’ingénieurs et d’étudiants en ingénierie résidant aux États-Unis et au Canada ont pris l’initiative en Mars 2011 de fonder une association tunisienne baptisée NATEG (North American Tunisian Engineers Group) afin de contribuer activement à l’édification de la Tunisie postrévolutionnaire dans le domaine de l’ingénierie.

 

L’émergence de NATEG fait suite à une longue réflexion et mûre remue-méninges de certains anciens du TSS (Tunisian Scienfitic Society), une ancienne association regroupant depuis 1986, des étudiants tunisiens qui poursuivaient à l’époque leurs études en Amérique du Nord dans le cadre du programme d’échange TTP (Technology Transfer Program). TSS visait à encadrer les élites tunisiennes travaillant aux États-Unis et au Canada dans toutes les disciplines scientifiques et techniques ainsi que faire profiter la Tunisie de ses compétences établies dans cette région du monde, entre autres par le biais du transfert technologique. Néanmoins, le grand nombre de disciplines scientifiques couvertes par l’association, la lourdeur de sa structure administrative, l’absence d’une vision claire de sa mission, la dispersion de ses membres ainsi que les manigances partisanes de certains individus de l’ancien régime qui voulaient rallier TSS au pouvoir déchu ont entravé graduellement ses activités, réduit son impact et lésé sa structure jusqu’à sa dissolution au milieu des années 1990.

Vision stratégique et objectifs

Après la révolution, l’idée de base qui a donné naissance à TSS s’est vue refaire une peau neuve tout en apprenant des leçons du passé. NATEG se focalise désormais sur un unique domaine, l’ingénierie, et s’est vu attribuer une mission précise : contribuer au développement technologique, scientifique et entrepreneurial de la Tunisie dans le domaine de l’ingénierie et construire un réseau intra- et intercontinental d’experts et un répertoire de compétences capable de « connecter » l’Amérique du Nord et la Tunisie afin d’échanger les expériences, interagir et fertiliser les idées ainsi que construire un levier économique au profit de la Tunisie.

Apolitique, non gouvernemental et à but non lucratif, NATEG œuvre avec beaucoup d’ambitions et d’humilité pour rassembler et fédérer le maximum de compétences tunisiennes en ingénierie, qu’elles proviennent du champ académique, industriel ou économique, et ce pour aider la nouvelle Tunisie à se développer sur les plans technologiques, scientifiques et économiques. Convaincu que le métier d’ingénieur doit progresser en Tunisie, NATEG vise le transfert bidirectionnel des idées et des compétences hautement qualifiées entre la Tunisie et l’Amérique du Nord. Ce partage d’expériences, de visions et de connaissances est un moyen pour promouvoir la profession d’ingénieur en Tunisie, améliorer l’éducation et la formation dans ce métier ainsi qu’orienter les acteurs académiques et industriels vers l’innovation pour augmenter la compétitivité des entreprises, faciliter l’insertion des diplômés en ingénierie dans le marché du travail et accroître le potentiel de création d’emplois via l’entrepreneuriat technologique. De ce fait, NATEG ambitionne à devenir à long terme, un organisme d’études et de conseil dans le domaine technologique et entrepreneurial qui peut assister les institutions publiques et privées aussi bien en Tunisie qu’en Amérique du Nord. Ayant conscience de l’importance des partenariats dans la création des opportunités économiques, le transfert technologique et le développement du tissu industriel à haute valeur ajoutée, NATEG accorde une attention particulière à la création de son réseau stratégique regroupant des talents tunisiens et nord-américains, des partenaires institutionnels, associatifs et industriels ainsi que des ressources potentielles de savoir, conseil et financement. Cette jeune association regroupe tous ses membres, son public, ses partenaires et son réseau professionnel au sein de la « Communauté NATEG », un rassemblement rapprochant tous ces acteurs afin d’optimiser les chances d’émergence de nouvelles opportunités aussi bien individuelles que collectives.

Initiatives, programmes et projets

Axée sur l’esprit d’initiative et le sens du volontariat, NATEG oriente les efforts de ses membres et ses partenaires vers la concrétisation de ses objectifs sous forme d’actions tangibles, bien ciblées et enrichissantes.

La première initiative du NATEG a eu lieu en juillet 2011 à Tunis. Il s’agit de la première édition du camp estival des étudiants en ingénierie (Engineering Student Summer Camp, ESSC 2011). Dans un environnement étudiant décontracté, le camp d’été s’est établi au sein de la cité des sciences de Tunis sous le thème « Innovation en ingénierie : une perspective nord-américaine ». 175 étudiants dont plus de 40% étaient des filles, venant de toutes les régions de la Tunisie et représentant la majorité des écoles d’ingénieurs du pays, ont assisté aux différentes activités scientifiques et sociales de cet évènement. Des invités de marque faisant partie d’institutions et d’entreprises de renommée internationale telles que l’université de Toronto, le NASA et aussi SolidWorks Inc., ont aimablement partagé avec les participants leurs expériences en ingénierie et souligné l’importance de l’innovation et l’esprit créatif dans la création de nouvelles opportunités. Une douzaine de compétences tunisiennes, parmi eux des anciens du TSS et d’autres, qui ont des carrières académiques et/ou professionnelles distinguées en Amérique du Nord, ont présenté leurs histoires de succès en divulguant leur secret de réussite : « ce n’est pas sorcier. Pour réussir, il faut persévérer ! »

NATEG multiplie les efforts pour que la prochaine édition de ce camp d’été apportera des nouveautés tant au niveau du concept que des activités. Après Tunis viendra le tour de la ville de Monastir pour accueillir les invités et participants au prochain évènement. L’ESSC 2012 s’accompagnera avec les journées d’entrepreneuriat du NATEG qui rassembleront cette année des professionnels, de jeunes entrepreneurs et des experts en création d’entreprises.

Dans les derniers mois, NATEG a planifié le lancement de trois programmes à savoir: le programme de bourses pour les études supérieures (NATEG Graduate Scholarship Program), le programme de formation professionnelle (NATEG Professional Training Program) et le programme de compétition de conception technologique (Technological Design Contest). Via le programme de bourses, NATEG aspire à aider les ingénieurs tunisiens fraîchement diplômés des écoles et universités tunisiennes à approfondir leurs connaissances et acquérir des aptitudes en recherche et développement en poursuivant des programmes de cycles supérieurs dans les universités nord-américaines. L’association travaille étroitement avec la Mission Universitaire Tunisienne en Amérique du Nord (MUTAN) ainsi que d’autres partenaires académiques pour mettre en place des mécanismes de financement pouvant aider des étudiants, sélectionnés par ordre de mérite, à poursuivre une formation en ingénierie en Amérique du Nord. Le programme de formation professionnelle permet aux ingénieurs tunisiens de profiter de séjours de formation sous forme de stages, dans des entreprises nord-américaines pour améliorer leurs compétences et rehausser le niveau de leurs habiletés techniques. Quant à la compétition de conception technologique, elle a été conçue pour permettre aux élèves-ingénieurs de s’ouvrir sur les technologies d’actualité. Les étudiants qui participeront à l’ESSC 2012 auront l’opportunité de participer à la première édition de cette compétition, qui est un concours étudiant couvrant différentes disciplines de l’ingénierie et visant à aider les participants à mettre en application leurs connaissances académiques. Des prix intéressants seront distribués aux gagnants.

La perspective de développement

Mary Jean Tomlin, une actrice américaine, a dit un jour « The road to success is always under construction ». Le chemin du succès technologique et économique en Tunisie est lui aussi en construction. NATEG veut contribuer à concrétiser ce succès qui aidera l’économie tunisienne à se relever et à se hausser au niveau des économies des pays développés. La jeune association prévoit donc d’unir ses forces avec celles de tous les acteurs dans le domaine de l’ingénierie en Tunisie et particulièrement les écoles d’ingénieurs. La perspective du NATEG est d’établir des liens avec les établissements d’enseignement pour évaluer les possibilités de collaboration avec eux ainsi que les champs d’intérêt commun. NATEG demeure aussi ouverte à toutes collaborations avec les clubs et les associations étudiantes des écoles d’ingénieurs en Tunisie.

NATEG – Services de Communications & Relations Étudiantes

 

http://days.nateg.org/

Mis à jour ( Samedi, 14 Septembre 2013 18:17 )  

actuellement en ligne

Nous avons 149 invités en ligne

Nos permanences

Juridique & discrimination
Mardi et jeudi
9h30 – 12h30 &
14h00 – 16h00


Permanence santé
Mardi et mercredi
9h30 – 12h30 &
14h00 – 16h00

23, rue du Maroc – 75019 Paris (métro : Stalingrad)
Tél : 01 40 34 18 15
Nous contacter, nous écrire
Page-Facebook

21 juin "Luth pour l'égalité"

Formation - Dublin 3 (vidéo)

L’image contient peut-être : 12 personnes

DUBLIN-III (1ère partie) (26 avril)

DUBLIN-III (2ème partie)

LES-DUBLINÉS-VERS-L-ITALIE (19 mai)

Cours de français

IMAGECOM (VIDÉO) COURS DE FRANÇAIS POUR RÉFUGIES

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes assises et intérieur

FTCR à la radio

IDD-Tunisie (3 juin 2016)

IMAGICOM (VIDÉO) une vidéo concernant le forum citoyen à Mahres et la création du réseau IDD organisé par FTCR et des associations membres

Afficher l'image d'origine

La Lettre de la FTCR.

Cartographie citoyenne

IVIM - Passeport 2016

Forum vieux migrants 2015

Statistics

Affiche le nombre de clics des articles : 1706173