You are here: Home La F.T.C.R. FTCR Divers Les Membres.. Union des Tunisiens de la Sarthe (UTS)

Union des Tunisiens de la Sarthe (UTS)

Envoyer Imprimer PDF

UTS, union des Tunisiens de la Sarthe

 

Pole associatif Coluche,

33Allée Claude Debussy 7260 Le MAN. Tél : 06 76 23 27 13

 

Depuis mi-janvier, un vent nouveau souffle sur l'Union des Tunisiens de la Sarthe. Son bureau tout neuf a impulsé une ouverture sur la société civile.
C'est désormais sous le regard tutélaire de Farhat Hachad, syndicaliste tunisien assassiné par la Main rouge, et le père de l'hymne tunisien Abou Kacem Echabi que l'association se réunit dans son local au Pôle Coluche.

 

Exit le portrait de Ben Ali. L'UTS renaît de la révolution qui a eu lieu au pays. « Avant, c'était une cellule du pouvoir, une couverture du RCD de Ben Ali », se rappelle Farhat Hidous, membre de l'association.

« Les anciens membres étaient naïfs, je ne leur en veux pas, le pouvoir jouait sur la peur pour embrigader les gens », souligne Fayçal Fredj, nouveau président et longtemps interdit de sortie en Tunisie. Pour la nouvelle UTS, tout a commencé lors du premier rassemblement place de la République au Mans, le 13 janvier. « Ben Ali était encore au pouvoir, se souvient Fayçal. Ce jour-là, j'ai vu pour la première fois de jeunes Tunisiens manifester avec des drapeaux au côté des militants des associations locales. »

Pour Fathi Erradhaouani, ce même jour le mur de la peur a été démoli par les Tunisiens. « Le lendemain j'ai mis l'ancien président devant le fait accompli, j'avais eu une discussion orageuse avec lui, affirme Fayçal. Je l'avais invité à réunir l'association pour débattre de la situation. Mis sous pression, il a cédé. Nous avons organisé une assemblée générale et réélu un nouveau bureau. »

« J'ai été congelé pendant 23 ans »

Au-delà des 600 Tunisiens du Mans, l'UTS a un objectif : devenir une association citoyenne sans communautarisme. « Nous avons des contacts avec les autres associations pour bâtir de nouvelles relations », explique Fathi.

L'UTS participe aussi au débat sur la nouvelle Tunisie au sein de la Fédération tunisienne pour la citoyenneté des deux rives (FTCR). Fayçal Fredj fera partie de la délégation qui ira le 24 juin à Tunis pour soumettre les doléances des émigrés.

D'emblée, pour la première fois, la diaspora aura son quota de députés dans l'assemblée tunisienne. Des débats seront organisés pour présenter les partis politiques tunisiens représentés en Sarthe. « J'ai été congelé pendant 23 ans, là je revis enfin », souffle Fayçal.« La révolution nous a transfigurés, nous nous attellerons à montrer un autre visage de la Tunisie », conclut Farhat.

Ouest-France

 

Mis à jour ( Dimanche, 22 Février 2015 20:43 )  

actuellement en ligne

Nous avons 162 invités en ligne

Nos permanences

Juridique & discrimination
Mardi et jeudi
9h30 – 12h30 &
14h00 – 16h00


Permanence santé
Mardi et mercredi
9h30 – 12h30 &
14h00 – 16h00

23, rue du Maroc – 75019 Paris (métro : Stalingrad)
Tél : 01 40 34 18 15
Nous contacter, nous écrire
Page-Facebook

21 juin "Luth pour l'égalité"

Formation - Dublin 3 (vidéo)

L’image contient peut-être : 12 personnes

DUBLIN-III (1ère partie) (26 avril)

DUBLIN-III (2ème partie)

LES-DUBLINÉS-VERS-L-ITALIE (19 mai)

Cours de français

IMAGECOM (VIDÉO) COURS DE FRANÇAIS POUR RÉFUGIES

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes assises et intérieur

FTCR à la radio

IDD-Tunisie (3 juin 2016)

IMAGICOM (VIDÉO) une vidéo concernant le forum citoyen à Mahres et la création du réseau IDD organisé par FTCR et des associations membres

Afficher l'image d'origine

La Lettre de la FTCR.

Cartographie citoyenne

IVIM - Passeport 2016

Forum vieux migrants 2015

Statistics

Affiche le nombre de clics des articles : 1490938