You are here: Home La F.T.C.R. La "Lettre de la FTCR". Tunisie : Plainte contre l’Assemblée Constituante pour sa «non-transparence»

Tunisie : Plainte contre l’Assemblée Constituante pour sa «non-transparence»

Envoyer Imprimer PDF

Tunisie : Plainte contre l’Assemblée Constituante pour sa «non-transparence»

L'association Nawaat, l'organisation non-gouvernementale Al Bawsala, ainsi que quatre citoyens membres du collectif OpenGov ont déposé, mercredi 29 août, une plainte auprès du tribunal administratif à l'encontre de l'Assemblée Nationale Constituante (ANC)

Le motif ? Non respect de la transparence et de l'accès à l'information par l'ANC pourtant inscrits dans son règlement intérieur et stipulé dans le décret-loi 41 du 26 mail 2011. Lors d'une conférence de presse organisée par les plaignants, aujourd'hui même, Amira Yahyaoui, présidente d'Al Bawsala, l'ONG créatrice du Marsad.tn, tient à rappeler que la plainte déposée «n'est pas une plainte contre les élus mais une plainte contre l'ANC en tant qu'institution publique».

«Rétablir le droit du citoyen»

Pour elle, cette plainte vise essentiellement «à rétablir le droit du citoyen d'accès à l'information». «Nous demandons les PV de toutes les commissions et la divulgation de la répartition des votes. Je cite par exemple le débat sur le préambule, nous n'avons pas besoin seulement de connaître la conclusion, mais aussi de comprendre le débat qui a eu lieu entre les élus, les arguments pour, les arguments contre, etc.» avance-t-elle.

Mabrouka Mbarek, élue(CPR) à l'assemblée nationale constituante, mais aussi membre d'OpenGov était présente pour soutenir cette action qu'elle préfère qualifier de «faire valoir le droit du citoyen plutôt qu'une plainte». Mme Mbarek fait partie d'une infime minorité d'élus qui soutiennent la transparence au sein de l'ANC.

Malek Khadhraoui, représentant de Nawaat, cite l'exemple des absences des élus dans les commissions. «Une de nos revendications est l'accès au registre de présences. Il y a un règlement qui sanctionne l'élu au-delà de trois absences. Les sanctions peuvent aller jusqu'à la radiation. Nous devons savoir si ce règlement est respecté ou pas. Or le registre des présences est aujourd'hui l'une des informations les mieux gardées du pays». Et il ajoute : «L'instance qui rédige la constitution du pays et ses lois n'est pas en train de respecter ni la loi, ni même son règlement interne».

«Volonté de non-transparence»

«Nous avons jusqu'ici compté sur la bonne foi de Mustapha Ben Jaafer, président de l'assemblée nationale constituante» répond Khadhraoui. «Mais aujourd'hui nous constatons qu'il y a une volonté de non-transparence». Un constat appuyé plus tard par Olivia Gré, directrice de Reporters sans frontière en Tunisie. «Le Premier ministère n'a clairement pas un fonctionnement transparent, et aujourd'hui l'assemblée nationale constituante, sur laquelle tout le monde fonde ses espoirs évite la transparence» a-t-elle déclaré.

Les plaignants rappellent que leur plainte a été déposé sur la base du règlement intérieur de l'assemblée constituante qui exige la publication des informations concernées, le décret-loi 41 du 26 mai 2011 instaurant le droit d'accès aux documents administratifs, ainsi que la circulaire d'application n°25 du 5 mai 2012 qui prévoit le droit du citoyen de porter plainte devant le tribunal administratif en cas de violation du droit d'accès aux documents par l'organisme. Quatre avocats désignés par les plaignants ont saisi l'affaire.

Sarah Ben Hamadi

http://www.tekiano.com/ness/politik/5945-tunisie-plainte-contre-lassemblee-constituante-pour-sa-lnon-transparencer.html


« Marsad », un Observatoire de l’assemblée constituante tunisienne : Quand la société civile se fait vigilante

« Marsad » est l’observatoire de l’assemblée constituante tunisienne. Il a pour but d’accompagner l’écriture de la constitution en la rendant plus accessible.

Les objectifs de ce projet sont de faciliter l’accès à l’information, plaider pour une démocratie participative et d’instaurer la règle de transparence.

« Marsad » œuvrera pour faire connaître les députés au grand public en publiant leurs

biographies ainsi que des interviews, il suivra leur rigueur de travail et leurs propositions. « Marsad » essayera de sortir les débats du cercle fermé des commissions pour les ouvrir aux citoyens et leur permettre de s’approprier leur constitution.

« Marsad » est le premier projet de l’organisation « Al Bawsala », organisation indépendante et non partisane.

Nous remercions les élus qui nous ont aidés à rendre ce projet possible ainsi que ceux qui ont répondu favorablement à nos questions et sollicitations.
http://www.marsad.tn/

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

http://www.facebook.com/marsadTN/info
Toutes les informations officielles sont publiée par l'ANC sur le site officiel

www.anc.tn

 

actuellement en ligne

Nous avons 56 invités en ligne

Nos permanences

Juridique & discrimination
Mardi et jeudi
9h30 – 12h30 &
14h00 – 16h00


Permanence santé
Mardi et mercredi
9h30 – 12h30 &
14h00 – 16h00

23, rue du Maroc – 75019 Paris (métro : Stalingrad)
Tél : 01 40 34 18 15
Nous contacter, nous écrire
Page-Facebook

21 juin "Luth pour l'égalité"

Formation - Dublin 3 (vidéo)

L’image contient peut-être : 12 personnes

DUBLIN-III (1ère partie) (26 avril)

DUBLIN-III (2ème partie)

LES-DUBLINÉS-VERS-L-ITALIE (19 mai)

Cours de français

IMAGECOM (VIDÉO) COURS DE FRANÇAIS POUR RÉFUGIES

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes assises et intérieur

FTCR à la radio

IDD-Tunisie (3 juin 2016)

IMAGICOM (VIDÉO) une vidéo concernant le forum citoyen à Mahres et la création du réseau IDD organisé par FTCR et des associations membres

Afficher l'image d'origine

La Lettre de la FTCR.

Cartographie citoyenne

IVIM - Passeport 2016

Forum vieux migrants 2015

Statistics

Affiche le nombre de clics des articles : 1706855