You are here: Home L'agenda SEPTEMBRE Les ambassadeurs de la révolution égyptienne

Les ambassadeurs de la révolution égyptienne

Envoyer Imprimer PDF

Le 7 mai 2011, un groupe de membres de l'association Jeunes Egyptiens du 25 janvier à Paris, constituée au lendemain de la chute de Moubarak, a décidé d'organiser un sit-in à l'intérieur de l'ambassade d'Egypte pour exiger le départ de Nasser Kamel, l'ambassadeur actuel.

Celui-ci, en poste depuis 2006, a représenté les intérêts de Moubarak en France et jusqu'au bout, en pleine Révolution, il s'est épanché dans les médias français pour défendre les "méthodes et moyens normaux en toute démocratie" appliqués par un régime aux abois. Par ces euphémismes, il a avec insistance justifié la répression sanguinaire alors en cours.

Simultanément, sous son mandat, la dégradation des relations entre la diaspora égyptienne et les services consulaires et diplomatiques s'est aggravée, tandis que les services culturels ont servi de relais de propagande, notamment pour le parti du pouvoir - le PND- et pour la candidature de Gamal Moubarak à la présidence de la république.

Aujourd'hui, Moubarak père et fils sont emprisonnés pour leurs responsabilités dans la mort de centaines d'Egyptiens manifestant pacifiquement pour la liberté, la dignité, la démocratie et la justice sociale. Ils sont aussi poursuivis pour corruption à grande échelle et pour dilapidation des ressources nationales.

Dans les plus hautes sphères de l'Etat, les serviteurs du clan Moubarak sont évincés et, pour beaucoup d'entre eux, poursuivis en justice. Le PND a été dissous, et nombre de ses dignitaires mis sous les verrous.

Pourtant, à Paris, rien ne bouge. L'ambassadeur Nasser Kamel est toujours en place. Et comme si de rien n'était, il a été annoncé qu'il représenterait l'Egypte au festival de Cannes le 18 Mai prochain, à l'occasion d'un hommage à l'Egypte, à son cinéma et à sa révolution.

En outre, un grand mystère continue de planer sur les avoirs du clan Moubarak en France, censés être gelés et restitués au peuple égyptien.

Cette situation d'immobilisme, et de confiscation éhontée de la révolution du 25 janvier, n'est pas admissible.

Les Egyptiens réclament des comptes, et exigent le renouvellement de ses représentants par la nomination de personnalités intègres en phase avec la nouvelle politique qui se dessine pour le pays et la région, basée sur le respect de la volonté populaire, le droit, l'indépendance, et sur des orientations internationales et diplomatiques en rupture avec celles de l'ancien régime, par trop soumises et passives.

Nasser Kamel, représentant de l'ère Moubarak, doit partir, ainsi que tous ceux qui ont trempé dans le système de corruption au sein de la communauté des Egyptiens à l'étranger, sans oublier ceux qui ont oeuvré contre la révolution.

Cependant, il ne s'agit pas seulement de changer de visages, de remplacer une personne par une autre, mais de changement de politique.

Concernant l'avenir des Egyptiens à l'étranger, ce changement doit se faire en lien avec les principaux concernés, qui ont leur mot à dire tant sur le choix de leurs nouveaux représentants que sur la défense de leurs droits (liberté de circulation, papiers, séjour etc.), sur les redéploiements économiques et sur la détermination des orientations des activités politiques et culturelles menées au nom de tous les Egyptiens.

Comité de solidarité avec les luttes du peuple égyptien

Paris, le 7 mai 2011

 

actuellement en ligne

Nous avons 173 invités en ligne

Nos permanences

Juridique & discrimination
Mardi et jeudi
9h30 – 12h30 &
14h00 – 16h00


Permanence santé
Mardi et mercredi
9h30 – 12h30 &
14h00 – 16h00

23, rue du Maroc – 75019 Paris (métro : Stalingrad)
Tél : 01 40 34 18 15
Nous contacter, nous écrire
Page-Facebook

21 juin "Luth pour l'égalité"

Formation - Dublin 3 (vidéo)

L’image contient peut-être : 12 personnes

DUBLIN-III (1ère partie) (26 avril)

DUBLIN-III (2ème partie)

LES-DUBLINÉS-VERS-L-ITALIE (19 mai)

Cours de français

IMAGECOM (VIDÉO) COURS DE FRANÇAIS POUR RÉFUGIES

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes assises et intérieur

FTCR à la radio

IDD-Tunisie (3 juin 2016)

IMAGICOM (VIDÉO) une vidéo concernant le forum citoyen à Mahres et la création du réseau IDD organisé par FTCR et des associations membres

Afficher l'image d'origine

La Lettre de la FTCR.

Cartographie citoyenne

IVIM - Passeport 2016

Forum vieux migrants 2015

Statistics

Affiche le nombre de clics des articles : 1531314